Access 2013 et application Web

Démarrage d'une application Web avec Access 2013

Nous allons aborder le démarrage d'une application Web dans Access 2013.
Vous pouvez le commenter et lui donner une note : 16 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Profil ProSite personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Depuis quelques années nous entendons parler d'Office 365, mais quèsaco ? Office 365 est une version des applications Office accessible depuis le Web, ceci entre dans la classification du Cloud Computing (traduction mot à mot : l'informatique dans les nuages). Office 365 a vu le jour en juin 2011. Ceci avait commencé avec SkyDrive, espace dédié et gratuit mis à disposition par Microsoft. Cet espace est disponible depuis les ordinateurs connectés ou non au PC, les tablettes, les smartphones et depuis un navigateur Internet. Voici une représentation schématique du Cloud

[ALT-PASTOUCHE]image

Avec la suite Office 2013, le Cloud prend toute son ampleur, il était déjà possible de créer des applications Web depuis Access 2010, mais avec 2013 le compte est directement lié dans l'application et des modèles d'applications permettent en cinq minutes d'en créer une. C'est ce que nous allons faire dans les lignes suivantes.

II. Office 365

Pour réaliser cet exemple, il vous faut un compte Office 365 Entreprise avec Access et Sharepoint. Lors de la création une base SQL Serveur sera créée et stockera les données de votre application. Vous pourrez ensuite depuis votre compte administrateur effectuer des sauvegardes ou restaurations de vos données. L'avantage du Cloud est que vous n'avez pas besoin de réaliser des sauvegardes de vos données, le service Office 365 le fait pour vous et vous garantit la pérennité de vos données.

III. Le Cloud pour ou contre

Gros débat en perspective.

Le Cloud présente des gros avantages comme la disponibilité des données assurée par Microsoft (sauvegarde, etc.), l'administration des comptes devient simple et à la portée de tous. Accès aux fichiers, bases de données et sites depuis plusieurs appareils dès que ceux-ci sont connectés à Internet.

Pour les défauts, il y a la connectivité à Internet. Couverture réseau, risque de coupures, lenteurs du réseau.

Chacun y trouve son compte ou pas !

IV. Créer sa première application Web depuis Access 2013

Pour réaliser ceci, nous allons créer une application depuis un modèle disponible nativement dans Access 2013. Nous allons aborder les fonctionnalités basiques afin de découvrir les applications Web depuis Access 2013.

IV-A. Démarrage d'Access 2013

Pour démarrer Access, rien n'a changé il vous faut cliquer sur le Logo prévu à cet effet.

[ALT-PASTOUCHE]image

Après la fenêtre d'ouverture, vous arrivez sur la fenêtre de démarrage d'Access 2013

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Sur cette page, Access vous propose de créer une nouvelle base de données à partir d'un modèle. En regardant, vous avez deux fois chaque modèle, ce qui diffère c'est le globe en fond qui permet de définir que l'application est un modèle de base de données Web.

Pour cet exemple nous allons utiliser l'application Web Contacts.

IV-B. Création de la base suivant un modèle

Pour ce faire sélectionner l'application Contacts avec le globe en fond d'image, une nouvelle fenêtre s'ouvre vous demandant de renseigner le nom et surtout l'emplacement Web de l'application.

[ALT-PASTOUCHE]image

Donner le nom souhaité à votre application, ici pour l'exemple je vais mettre : bddContacts.

Ensuite vous avez le deuxième champ qui permet de sélectionner l'emplacement Web, vous avez les différents sites disponibles selon votre compte Office 365. Il vous suffit de cliquer sur Créer pour qu'Access télécharge le modèle.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

V. Premiers pas sur l'application

Une fois la base créée et téléchargée Access s'ouvre sur le formulaire Contacts.

[ALT-PASTOUCHE]image

Décryptons cette vue

Barre d'outils :

[ALT-PASTOUCHE]image

Hormis les logos basiques, un logo en forme de globe apparaît. Celui-ci permet d'afficher l'application dans le navigateur Internet par défaut.

Il est possible d'ajouter des contrôles dans cette barre d'outils, il vous suffit de cliquer sur l'icône représentée par une flèche vers le bas.

[ALT-PASTOUCHE]image

L'avant-dernière icône vous permet d'afficher/masquer le volet de navigation.

La dernière icône permet d'activer le mode tactile. Ce mode est apparu avec la version 2013 et permet de grossir le ruban pour une utilisation avec un écran tactile.

Voici le ruban de la vue précédente en mode tactile.

[ALT-PASTOUCHE]image

Le ruban :

Celui-ci est très light. Il est représenté par un onglet de cinq boutons sous trois groupes.

[ALT-PASTOUCHE]image

Le premier bouton permet d'ouvrir l'application dans le navigateur par défaut.

Le second bouton permet d'afficher la page de création de tables :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Volet de navigation des tables.
  • Tables préenregistrées (modèles).
  • Création d'une table vide.
  • Importation de données depuis une autre source.

L'icône Affichage permet de créer une nouvelle vue sur la table sélectionnée.

L'icône Avancé permet de créer d'autres éléments présents dans la liste

[ALT-PASTOUCHE]image

La dernière icône permet d'afficher/masquer le volet de navigation.

[ALT-PASTOUCHE]image

VI. Les tables

VI-A. Création

Dans la création des tables, vous pouvez importer depuis une autre source, créer à partir d'un modèle ou créer une table vide.

La création de tables se réalise depuis le bouton Tableau du ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image

Voici la vue pour la gestion des tables :

[ALT-PASTOUCHE]image

VI-A-1. Table vide

Pour ce faire, cliquez sur la partie 2 de la vue principale.

[ALT-PASTOUCHE]image

Un nouvel onglet de navigation s'ouvre avec la table en mode création (on commence à retrouver des repères avec Access !). Sur la partie ruban, que l'on ne présente plus, un onglet création a fait son apparition vous proposant plusieurs commandes pour créer la table souhaitée.

[ALT-PASTOUCHE]image

Vous pouvez définir les index, créer des événements sur insertion, mise à jour, suppression. Créer un message de validation, créer des règles de validation avec des expressions.

Pour l'exemple, nous allons créer une table d'informations (tblInfos) basée sur le nom des contacts de la première table. Pour cela, créons trois champs :

  • N° -> clé primaire ;
  • Infos -> Texte Long (ceci correspond au mémo) ;
  • Qui -> Liste (basée sur le nom des contacts de la table Contacts créée avec l'application).
[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nous allons baser la liste sur la table contact, pour cela il faut sélectionner la première option.
  • Sélection de la table.
  • Champ souhaité dans la table et la manière du tri lors de l'affichage.
  • Options très intéressantes, que doit faire l'application lors de la suppression d'un contact qui possède une entrée dans notre nouvelle table. Les applications Web ne permettent pas les relations comme dans Access. Ces options qui permettent de maîtriser les données dans les tables sont dépendantes. Dans notre cas lorsque l'on supprime un contact cela supprime toutes les informations saisies le concernant.

Lorsque vous enregistrez la nouvelle table, une fenêtre vous avertit de l'enregistrement sur le serveur.

[ALT-PASTOUCHE]image

VI-A-2. Modèle de table

Pour ajouter un modèle de table, vous pouvez soit sélectionner une suggestion de recherche ou bien saisir des mots-clés. Dans notre exemple nous allons ajouter une table Fournisseurs.

[ALT-PASTOUCHE]image

Dans la zone de recherche nous allons saisir Fournisseurs, plusieurs tables correspondant s'affichent dans la liste en dessous. Sélectionner Fournisseurs.

Une fenêtre télécharge le modèle sur votre base de données.

Votre table est maintenant disponible.

VI-A-3. Importer une table

Pour importer une table, il suffit de choisir l'application source, la partie 4.

[ALT-PASTOUCHE]image

Vous pouvez importer des sources venant :

  • d'Access ;
  • d'Excel ;
  • données SQL Serveur ou d'une liaison ODBC ;
  • fichier texte ou CSV ;
  • d'une liste SharePoint.

Pour ces différentes options, rien ne change par rapport aux versions précédentes et vous êtes accompagné dans les différentes options pour l'import. Il est possible de lier des tables.

VI-B. Modification

Pour modifier une table, vous pouvez mettre celle-ci en mode création depuis le Volet de navigation ou bien depuis la Vue en cliquant sur la roue dentée et en sélectionnant Modifier la table.

Dans notre exemple nous allons modifier la table Fournisseurs.

[ALT-PASTOUCHE]image

La table s'ouvre en mode création comme nous le connaissons dans Access.

[ALT-PASTOUCHE]image

Pour notre exemple nous allons juste supprimer Téléphone personnel, l'histoire de faire quelque chose pour l'article.

VII. Les Affichages

Les Affichages sont, en quelque sorte, les formulaires. Ce sont ces pages qui seront visibles depuis le site.

Dès que l'on crée une table, un affichage est disponible pour cette table. Précédemment nous avons ajouté deux tables et bien deux affichages ont fait leur apparition.

[ALT-PASTOUCHE]image

VII-A. Analyse de l'affichage

Analysons cette Vue, car plein d'éléments sont disponibles.

Voici le principe des Affichages

[ALT-PASTOUCHE]image

Voici la hiérarchie d'affichage des pages :

  • Page
    • Sélection
    • Affichage
      • Sélection Vues
      • Vues
[ALT-PASTOUCHE]image

Cette partie permet de créer, de sélectionner ou créer des nouvelles Vues. Une Vue peut être classée comme sous-formulaire. En gros dans un Affichage, on peut avoir différentes Vues affichant les données.

En sélectionnant une Vue, une roue dentée apparaît proposant plusieurs options :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Ouvrir dans le navigateur : visualise l'Affichage avec la Vue en question afin d'avoir un aperçu de l'Affichage final.
  • Modifier : passe la Vue en mode Création.
  • Renommer : renomme la Vue.
  • Dupliquer : génère une copie de la Vue.
  • Supprimer : supprime la Vue de l'Affichage.

Le + en fin de liste permet d'ajouter une Vue à l'Affichage.

[ALT-PASTOUCHE]image

Ces deux icônes permettent d'afficher, modifier, masquer, renommer ou supprimer la table depuis l'Affichage ou bien de modifier l'apparence en modifiant l'icône.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Ici, j'ai modifié l'icône de tblInfos en mettant une flèche vers la droite.

[ALT-PASTOUCHE]image

La partie centrale est grisée et on ne peut rien sélectionner. Pour modifier une Vue, il vous faut soit cliquer sur le bouton « Modifier » situé au milieu de l'écran, soit sélectionner « Modifier » depuis la roue dentée de la Vue sélectionnée Modifier.

Nous verrons cette partie plus tard dans cet article.

VII-B. Ajouter une nouvelle vue

Pour ajouter une nouvelle Vue, il vous suffit de cliquer sur le + vert dans la sélection des Vues

[ALT-PASTOUCHE]image

Sur clic, une fenêtre s'ouvre vous demandant de renseigner le nom de la vue et le type. La vue est directement basée sur la table sélectionnée.

[ALT-PASTOUCHE]image

Il vous suffit de cliquer sur Ajouter une nouvelle vue.

VII-B-1. Modèle de Vue

Quatre modèles de Vues sont disponibles lors de la création d'une Vue depuis un Affichage d'une table.

VII-B-1-a. Détails de la liste

C'est la Vue par défaut dans un Affichage. Cette Vue est découpée en trois parties :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Zone de liste reprenant l'ensemble des enregistrements avec une zone de saisie de recherche ;
  • Boutons prédéfinis permettant d'ajouter, supprimer, modifier, enregistrer et annuler ;
  • Détail de l'enregistrement sélectionné dans la liste. Le nom est en bleu (lien hypertexte), car ce champ a été lié au champ Nom de la table Contacts lorsque l'on a créé la table tblInfos. En cliquant sur le lien hypertexte, une fenêtre PopUp s'ouvre avec les détails du Contact, c'est sympa, on n'a rien fait et l'application lit l'ensemble et nous propose un visuel.
[ALT-PASTOUCHE]image

Et là aussi vous pouvez ajouter, supprimer, modifier, enregistrer ou annuler.

VII-B-1-b. Feuille de données

Cette Vue représente les données de la table sous la forme de tableau. Les données sont directement modifiées. Vous ne pouvez qu'ajouter ou supprimer les données.

[ALT-PASTOUCHE]image

Depuis le titre de la colonne, vous pouvez effectuer un filtre, trier ou masquer la colonne.

[ALT-PASTOUCHE]image

VII-B-1-c. Synthèse

Cette Vue permet de représenter les données sous la forme de groupe.

[ALT-PASTOUCHE]image

Le groupe est représenté sous la forme de liste sur la partie gauche, le nombre entre parenthèses définit le nombre d'enregistrements ayant le même nom, sur la partie droite tous les enregistrements correspondant à la sélection de la liste.

VII-B-2. Vue vide

Ceci permet de créer une Vue vide. Comme son nom l'indique, la Vue est vide, il ne vous reste plus qu'à placer les contrôles et champs souhaités.

Vous pouvez y accéder depuis le ruban. Pour ce faire sélectionnez Vue vide depuis le menu Avancé de l'onglet Accueil dans le ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII. Les vues

Nous avons vu précédemment comment ajouter des vues dans un Affichage. Nous allons à présent nous amuser à modifier les vues.

VIII-A. Modifier une vue

Pour modifier une vue, il vous suffit de la sélectionner depuis l'affichage désiré, sélectionner la vue et depuis la roue dentée sélectionner Modifier.

Ou de cliquer sur le bouton Modifier disponible au centre de l'écran

[ALT-PASTOUCHE]image

Autre moyen de modifier une vue, en double-cliquant sur le formulaire désiré pour la modification.

Et là vous me dites je ne comprends plus rien, on me parle de Vue, d'Affichage et vous commencez à vous y faire et là je vous parle de Formulaire. Comme expliqué précédemment les Affichages sont des Formulaires Web et les Vues des Sous-Formulaires Web.

VIII-B. Modifier une vue modèle

Pour cela nous allons reprendre la vue précédemment créée basée sur notre table tblInfos. En créant la Vue Synthèse Access vous dispose les champs selon l'ordre de la table à savoir le champ Commentaires puis le champ Qui. Nous aimerions avoir le regroupement sur le champ Qui.

En ouvrant la vue en mode création, nous disposons de cette fenêtre.

[ALT-PASTOUCHE]image

En cliquant sur un champ, son cadre change de couleur et des boutons apparaissent sur le côté. Sur l'image ci-dessus, la vue est sélectionnée.

Nous avons :

  • Bouton Données : celui-ci permet de modifier la source du champ ;
  • Bouton Mise en forme : celui-ci permet de changer la légende ou l'apparence ;
  • Bouton Actions : celui-ci permet de créer des actions basées sur des macros.

En sélectionnant le contrôle Infos, celui-ci change de couleur et en cliquant sur le bouton Données un PopUp s'affiche permettant de changer la source du champ.

[ALT-PASTOUCHE]image

Dans cette fenêtre vous avez six paramètres pour ce champ :

  • Regrouper par : dans la liste vous retrouvez les champs disponibles de la table en question, il est possible de créer des expressions en cliquant sur le bouton représentant trois points ;
  • Ordre de : permet de trier l'affichage par ordre Croissant ou Décroissant ;
  • Total : option permettant d'afficher ou non le total des enregistrements du regroupement entre parenthèses ;
  • En-tête de calcul : ce champ s'affiche dans chaque groupe avant le calcul ;
  • Champ de calcul : cette liste détermine le champ servant de calcul. Il doit être numérique ou monétaire ;
  • Type de calcul : permet de définir le type de calcul comme une somme ou une moyenne qui s'affiche pour chaque groupe.

Pour notre exemple nous allons mettre le champ Qui à la place d'infos afin d'avoir un regroupement des Commentaires. Voici le résultat :

[ALT-PASTOUCHE]image

Maintenant, regardons le deuxième contrôle.

[ALT-PASTOUCHE]image

Ce contrôle possède plus de champs que le premier :

  • vous pouvez définir jusqu'à quatre champs avec un alias possible pour l'affichage ;
  • Vue contextuelle : permet sur clic de l'enregistrement d'afficher une Vue filtrée par le champ de tri ;
  • Champ de tri : champ qui filtre la Liste ;
  • Ordre de tri : permet de trier la Liste.

Voici le résultat en mettant une Vue contextuelle Infos :

[ALT-PASTOUCHE]image

Ceci reprend l'enregistrement et l'affiche dans la Vue Infos devenue une fenêtre PopUp.

Mais rappelez-vous, nous avions lié le champ le champ Qui au champ Nom de la table Contacts. On le retrouve dans le visuel, car le champ Qui est lien hypertexte, en cliquant dessus, on ouvre une nouvelle Vue contextuelle avec le Contact. On peut donc faire des superpositions de Vue contextuelle.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-C. Les événements des Vues

Deux Actions sont disponibles sur la Vue. Pour y accéder, sélectionnez la Vue en mode création.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-C-1. Sur chargement

Sur chargement de la Vue, vous pouvez y insérer des macros. Pour notre exemple nous allons afficher un message au chargement de notre Vue.

Cliquez sur le bouton Sur Chargement, Access vous ouvre l'éditeur de Macros. Celui-ci est apparu avec la version 2010 d'Access. Il vous suffit de combiner les actions que vous voulez réaliser. Pour notre exemple nous allons sélectionner ZoneMessage.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Maintenant le bouton Sur Chargement apparaît en vert afin de vous signaler qu'une action est paramétrée sur l'événement.

[ALT-PASTOUCHE]image

Lançons l'application pour voir le résultat.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-C-2. Sur activation

Cet événement survient sur l'activation de la Vue. Pour l'exemple, mettez à nouveau une action ZoneMessage sur cet événement, mais en mettant « Hello2 » afin de distinguer qui s'ouvre en premier.

En ouvrant la Vue le message Hello s'ouvre en premier et ensuite le second message apparaît.

[ALT-PASTOUCHE]image

Par contre, on distingue que la vue s'est affichée avant d'afficher le second message. Ensuite sur sélection dans la liste le message réapparaît.

VIII-D. Les contrôles des Vues

Pour cette partie nous allons créer une Vue vide depuis la table Contacts. À ce niveau vous savez ajouter une Vue vierge.

VIII-D-1. Barre d'actions

[ALT-PASTOUCHE]image

En créant la Vue vierge, Access place une barre de navigation. Celle-ci peut être masquée avec l'option Mise en Forme et en mettant la propriété Barre d'action à Masquer.

Vous ne pouvez pas changer les actions de ces boutons. Par contre vous pouvez en effacer ou bien ajouter un bouton. Pour cela, cliquez sur le bouton représenté par un + vert

[ALT-PASTOUCHE]image

Un nouveau bouton représenté par une étoile a fait son apparition.

[ALT-PASTOUCHE]image

Pour modifier l'icône ou bien l'action, cliquez sur l'icône Données.

[ALT-PASTOUCHE]image

Vous pouvez donner un nom au bouton, une info-bulle pour aiguiller l'utilisateur et l'icône souhaitée. Vous pouvez définir une action Sur clic par le biais de l'éditeur de macros.

Pour l'exemple nous allons afficher un message (ZoneMessage) sur clic du bouton.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-D-2. Zone de texte

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Zone de texte du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Maintenant vous commencez à maîtriser, lorsque vous sélectionnez le contrôle, trois icônes s'affichent et permettent de paramétrer celui-ci.

Données

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : champ d'une table ou expression.
  • Valeur par défaut : valeur par défaut du contrôle à la création d'un enregistrement.
[ALT-PASTOUCHE]image

Mise en Forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activée du contrôle.
  • Format : définit le format de la saisie du contrôle.
[ALT-PASTOUCHE]image
  • Décimales : par défaut défini en Automatique, mais vous pouvez définir le nombre de décimales du contrôle.
  • Indicateur de saisie : ce champ permet de donner une indication dans le contrôle tant que celui-ci n'a pas reçu le focus ou qu'une saisie a été réalisée.
  • Symbole monétaire : permet de définir un symbole du contrôle.

Actions :

deux actions sont disponibles pour ce contrôle :

  • Sur clic ;
  • Après la mise à jour
[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-D-3. Étiquette

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Étiquette du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : champ de la table ou Expression.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Légende : légende affichée dans l'étiquette.
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Étiquette pour : permet de lier l'étiquette à un contrôle.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Sur clic : permet de créer des actions Sur clic du contrôle.

VIII-D-4. Bouton

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Bouton depuis le Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Légende : texte affiché dans le contrôle.
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activé du contrôle ou non.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Actions : permet de créer des actions sur l'événement Sur clic du contrôle.

VIII-D-5. Contrôle du navigateur Web

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle du navigateur Web du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci.
  • Source du contrôle : nom du champ de la table liée au contrôle, celui-ci doit être un lien hypertexte, si lien Internet, celui-ci doit être un serveur sécurisé https.
  • URL par défaut : vous pouvez définir un lien Internet par défaut. Vous devez donner un lien avec un serveur sécurisé https.
  • Afficher les barres de défilement : permet d'afficher ou non les barres de défilement horizontale ou verticale.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.

Vous pouvez afficher votre application dans votre application en donnant l'URL de votre site dans le contrôle. Ça donne ceci :

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-D-6. Liste déroulante

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Liste déroulante du Ruban

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : champ source de la table directement lié ou expression.
  • Valeur par défaut : valeur par défaut du contrôle tant que rien n'a été sélectionné dans la liste.
  • Origine source : type de la source alimentant la liste.
  • Contenu : table source qui constituera les éléments de la liste. Une fois sélectionnée une table des nouveaux apparaît (image ci-dessous).
[ALT-PASTOUCHE]image
  • Champ dépendant : ce champ permettra de récupérer la valeur de la sélection. Celui-ci doit être une clé primaire.
  • Champ d'affichage : ce champ permet d'afficher le texte du champ dépendant qui permet de constituer les éléments de la liste.
  • Vue contextuelle : permet de définir une Vue à afficher pour modifier les données de la liste.

Dans notre exemple, la liste sera constituée des noms de la table Contacts.

[ALT-PASTOUCHE]image

Voici le résultat :

[ALT-PASTOUCHE]image

Et en cliquant sur le nom, notre Vue contextuelle s'ouvre bien sur la fiche du contact.

[ALT-PASTOUCHE]image

Sympa me diriez-vous, mais je ne vois pas pourquoi on appelle cela une liste déroulante, je n'ai pas accès aux autres choix. Dans notre exemple cette liste prend seulement le premier enregistrement, si vous voulez le changer et voir apparaître la liste il suffit de passer l'enregistrement courant en mode Modifier, pour cela, cliquez sur le bouton représenté par un crayon dans la barre de navigation.

Et maintenant on voit bien que c'est une liste déroulante :

[ALT-PASTOUCHE]image

En bas de liste vous distinguez <Ajouter un nouvel élément>, ceci permet d'ouvrir la Vue contextuelle afin d'ajouter des données, dans notre exemple la fenêtre de nouveaux contacts s'ouvre.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activé du contrôle ou non.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Après la mise à jour : permet de créer des actions sur l'événement Après la mise à jour du contrôle.

VIII-D-7. Case à cocher

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Case à cocher du Ruban

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : source ou expression du contrôle.
  • Valeur par défaut : valeur par défaut du contrôle à la création d'un enregistrement.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activé du contrôle ou non.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Après la mise à jour : permet de créer des actions sur l'événement Après la mise à jour du contrôle.

VIII-D-8. Image

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Image du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : source ou expression du contrôle.
  • URL d'image : chemin URL permettant de définir le lieu de stockage de l'image. Les images animées de type GIF sont supportées et même en mode création, on visualise l'animation.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Mosaïque d'images : définit la répétition de l'image dans le contrôle.
  • Mode d'affichage : permet de définir la mise en échelle de l'image dans le contrôle.
  • Alignement horizontal : placement de l'image dans le contrôle au niveau horizontal.
  • Alignement vertical : placement de l'image dans le contrôle au niveau vertical.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Sur clic : permet de créer des actions sur l'événement Sur clic du contrôle.

VIII-D-9. Champ de saisie semi-automatique

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle de saisie semi-automatique du Ruban

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : source du contrôle
  • Valeur par défaut : valeur par défaut du contrôle à la création d'un enregistrement.
  • Contenu : permet de définir la source de données. Une fois la table sélectionnée des nouveaux champs apparaissent.
[ALT-PASTOUCHE]image
  • Champ dépendant : champ de la table qui permet la liaison et de récupérer la valeur réelle.
  • Champ d'affichage principal : champ qui s'affichera sur la première ligne et qui permet la saisie semi-automatique.
  • Champ d'affichage secondaire : champ de la table qui s'affiche afin de donner une seconde indication lors de la saisie semi-automatique. Aucune recherche n'est réalisée sur ce champ
  • Vue contextuelle : permet de définir la Vue qui s'affiche sur l'option <ajouter nouvel élément> à la liste.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activé du contrôle ou non.
  • Indicateur de saisie : Indication affichée à l'intérieur du contrôle avant la réception du focus ou saisie.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Sur clic : permet de créer des actions sur l'événement Sur clic du contrôle.
  • Après la mise à jour : permet de créer des actions sur l'événement Après mise à jour du contrôle.

VIII-D-10. Lien hypertexte

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle de lien hypertexte du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : source ou expression du contrôle.
  • URL par défaut : valeur du lien par défaut.
  • Texte d'affichage par défaut : texte qui s'affiche à la place du lien.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Ouvrir dans : propriété permettant de définir si le lien hypertexte doit s'ouvrir dans un nouvel onglet/fenêtre lors de l'ouverture.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Sur clic : permet de créer des actions sur l'événement Sur clic du contrôle.
  • Après la mise à jour : permet de créer des actions sur l'événement Après mise à jour du contrôle.

VIII-D-11. Sous-affichage

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Sous-affichage du Ruban. Ce contrôle est apparenté à un sous-formulaire.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Objet source : Vue qui s'affichera dans le Sous-affichage.
  • Champ principal de liaison : champ ou contrôle qui permet la liaison entre la Vue et le Sous-affichage.
  • Champ enfant de liaison : champ du sous-affichage qui sera lié à Vue parente.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.

VIII-D-12. Zone de texte multiligne

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le contrôle Zone de texte multiligne du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.
  • Source du contrôle : source ou expression du contrôle.
  • Valeur par défaut : valeur par défaut du contrôle à la création d'un enregistrement.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Info-bulle : permet d'aiguiller l'utilisateur en lui donnant une indication lorsqu'il survole le contrôle.
  • Visible : permet de définir la propriété Visible du contrôle ou Masqué.
  • Activée : définit la propriété Activé du contrôle ou non.
  • Indicateur de saisie : indication affichée à l'intérieur du contrôle avant la réception du focus ou saisie.

Actions :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Sur clic : permet de créer des actions sur l'événement Sur clic du contrôle.
  • Après la mise à jour : permet de créer des actions sur l'événement Après mise à jour du contrôle.

VIII-D-13. Contrôle des éléments associés

Pour ajouter ce contrôle, cliquez sur le Contrôle des éléments associés du Ruban.

[ALT-PASTOUCHE]image
[ALT-PASTOUCHE]image

Ce contrôle permet de créer un affichage dans un autre affichage, ceci permet des affichages en cascade.

Vous devez créer un onglet dans le contrôle afin de définir la Vue.

[ALT-PASTOUCHE]image

Pour notre exemple nous allons reprendre la table tblInfos.

Une fois l'onglet créé nous avons accès à l'ensemble des paramètres.

Données :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Source de données : table servant de sources de données de l'onglet pour la Vue.
  • Champ associé : le champ servant de recherche dans la source qui est la référence de l'élément actif.
  • Premier champ : champ de la source de données représentant la première colonne qui sera affichée
  • Première légende : nom (alias) de la première colonne.
  • Deuxième champ : champ de la source de données représentant la seconde colonne qui sera affichée
  • Deuxième légende : nom (alias) de la seconde colonne.
  • Troisième champ : champ de la source de données représentant la troisième colonne qui sera affichée
  • Troisième légende : nom (alias) de la troisième colonne.
  • Quatrième champ : champ de la source de données représentant la quatrième colonne qui sera affichée
  • Quatrième légende : nom (alias) de la quatrième colonne.
  • Vue contextuelle : Vue pour modifier l'enregistrement.
  • Champ de tri : champ filtré pour l'affichage de la liste.
  • Ordre de tri : tri effectué sur le champ filtré.

Mise en forme :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Légende : texte qui s'affiche dans le contrôle.

Calcul  :

[ALT-PASTOUCHE]image
  • Calcul : paramètre qui définit le type de calcul.
  • Légende du calcul : texte qui s'affichera auprès de la valeur de calcul.
  • Calcul visible : permet de définir si la valeur de calcul s'affiche ou non.
  • Nom du contrôle : nom de celui-ci qui servira d'identification dans les macros et expressions.

Expression sur le calcul :

Comme indiqué dans le menu contextuel Calcul du contrôle vous pouvez récupérer la valeur du calcul, l'exemple ci-joint ne sert à rien vu que l'on peut afficher le nombre directement, mais cela permet de montrer la manipulation.

Créez une zone de liste et dans la propriété Source contrôle cliquez sur le bouton représenté par trois points. La fenêtre d'expressions s'ouvre et, il vous suffit de mettre le nom du contrôle où le calcul se réalise et la propriété .Calculation.

[ALT-PASTOUCHE]image

Voici ce que cela donne :

[ALT-PASTOUCHE]image

Cette fenêtre regroupe les enregistrements de la table tblInfos. En cliquant sur la liste du contrôle éléments associés une fenêtre avec l'enregistrement s'ouvre, il vous est possible de modifier, supprimer ou ajouter un enregistrement dans la tblInfos.

[ALT-PASTOUCHE]image

En bas du contrôle vous avez un lien qui vous permet d'ajouter un nouvel enregistrement depuis cette Vue.

Sur l'image précédente le champ Qui est un lien hypertexte, en cliquant dessus on ouvre une seconde Vue contextuelle sur le Contact concerné.

[ALT-PASTOUCHE]image

VIII-E. Créer une Vue contextuelle ou sous-affichage liste

Depuis le Ruban vous pouvez créer une Vue basée sur une liste que vous pourrez appeler en tant que Vue contextuelle ou pour intégrer dans un sous-affichage.

Depuis le menu Avancé, sélectionnez Mode liste.

[ALT-PASTOUCHE]image

Une Vue s'ouvre avec un contrôle liste. Il vous suffit de définir la table où sont stockés les enregistrements. D'ajouter les contrôles voulus pour l'affichage souhaité.

[ALT-PASTOUCHE]image

Une fois la Vue enregistrée, celle-ci est disponible depuis les champs Vue contextuelle ou depuis les sous-affichages.

IX. Requêtes

Il est possible de créer des requêtes pour une utilisation ultérieure. Ce module ne change pas des autres versions d'Access. L'éditeur est identique aux anciennes versions. Ceci permet entre autres de réaliser des liaisons entre tables.

[ALT-PASTOUCHE]image

X. Macros

La partie Macro est détaillée dans un autre article que vous pouvez visionner à l'adresse suivante :

Access 2013 et les macros Access Service (web)

XI. Informations

Pour accéder aux informations de votre site pour des connexions directes, gérer les options de connexion et créer une base locale en liaison avec votre site. Pour y accéder, cliquez sur le bouton Fichier du Ruban. Par défaut le Backstage s'ouvre sur l'onglet souhaité, à savoir Informations.

[ALT-PASTOUCHE]image

XI-A. Site de l'application

La première partie de l'onglet Informations, reprend le nom de votre application ainsi que le site de votre compte. En cliquant dessus, vous distinguerez deux réactions :

Image non disponible
  • la première option, vous permet de copier le lien URL complet de votre application.
  • la seconde, vous ouvre le site du compte Office 365.

XI-B. Connexion aux données

Cette partie reprend les informations de la base SQL Serveur pour une connexion directe à celle-ci, avec d'autres applications.

[ALT-PASTOUCHE]image

XI-C. Rapport sur mes données

Ce module permet de créer une table locale avec les tables en liaison ODBC avec votre site application.

[ALT-PASTOUCHE]image

En cliquant sur ce bouton, Access 2013 va créer une base de données Access locale et active une connexion en lecture seule. Pour cela il faut posséder les pilotes de SQL Serveur 2012 Native Client.

Pour télécharger ces pilotes, veuillez vous rendre sur cette page : http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=29065.

Dans la partie : COMPOSANTS DE MICROSOFT SQL SERVER CONNECTIVITY FEATURE PACK,

téléchargez le fichier package correspondant à votre version.

Une fois les pilotes disponibles sur votre machine, l'appui sur le bouton ouvre une fenêtre vous demandant le lieu d'enregistrement de votre base locale.

[ALT-PASTOUCHE]image

Une fois la base de données créée, celle-ci s'ouvre avec les tables liées.

[ALT-PASTOUCHE]image

Maintenant vous avez accès aux données de votre application Access Service depuis une base locale. Ceci vous permet de créer des états, requêtes, formulaires et code VBA.

Maintenant, essayons de modifier les données, en ouvrant une table et en modifiant un champ. Un message survient lors de l'enregistrement ou la fermeture vous indiquant que l'opération Update a échoué du fait que vous n'avez pas les autorisations.

[ALT-PASTOUCHE]image

Rappelez-vous la description dans l'onglet Informations, par défaut lors de la création d'une base locale une liaison en lecture seule est créée.

XI-D. Connexions

Cette partie vous permet de définir les options de connexions à votre application. Vous pouvez définir si vous autorisez une connexion en lecture depuis d'autres logiciels ou bien en lecture/écriture. Vous pouvez récupérer les informations de connexions ou bloquer l'ensemble.

[ALT-PASTOUCHE]image

XII. Conclusion

La première chose qui me vient à l'esprit : il reste combien de temps avant qu'Access et le VBA disparaissent. Il y a quelque temps un sage Belge allant à vélo au travail (non Olivier, je ne parle pas de toi !) disait Office 365 + Sharepoint prend beaucoup de place dans Office 2010, oui, mais il reste une bonne part encore. Office 2013 passe encore une étape et file tout droit vers une pseudoextinction d'Access ?

Franchement, je me pose des questions quant à l'avenir du VBA et d'Access.

Sur les applis Web il faut complètement oublier le VBA et passer par l'éditeur de macros.

XIII. Merci

Merci à Jeannot45 et Claude Leloup pour leur relecture orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2013 Morgan BILLY. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.